La politique du NASF à l’origine d’une année record de pêche au saumon en Islande

En 2005, les captures de saumon de la plupart des rivières d’Islande ont battu tous leurs records. La pêche a été tellement bonne que le total des captures du pays a lui-même établi un nouveau record national.

Les captures de la Thvera-Kjarra ont dépassé 4.100 saumons ; celles de la Nordura se sont élevées à plus de 3.100 saumons et celles de la Sela se situent à 2.318 poissons. Les pêcheurs, enchantés, ont précautionneusement relâché la plupart de leurs prises pour améliorer la reproduction.

Voir les albums photos de Vigfus Orasson et Einar Falur Ingolfsson.

Ces captures fantastiques ont été réalisées dans des rivières dont le nombre autorisé de cannes est pourtant désormais délibérément limité. Les organismes de gestion responsables de ces rivières respectent tous des programmes conçus pour optimiser les populations de poissons.

Ces organismes sont également des supporters enthousiastes du NASF et du succès croissant de sa politique visant à mettre fin à l’exploitation commerciale des stocks jusqu’à leur complète restauration. Le NASF a négocié avec succès différents accords avec un certain nombre de pays, en recourant à des compensations en faveur des pêcheurs au filet ayant accepté de stopper leur activité.

Il y a une petite trentaine d’années que les pêcheurs à la ligne Islandais avaient réalisé une saison une exceptionnelle en capturant 52.679 saumons ; c’était en 1978 . Ce record a été pulvérisé cette année avec un total de captures dépassant 55.000 saumons à la clôture de la saison, fin Septembre.

Orri Vigfusson, président du NASF , qui préside également le Club de la rivière Sela, nous a déclaré : « Ceci est un succès triomphal pour l’action du NASF visant à la protection des saumons en mer, lors de leurs séjours sur leurs principaux lieux de nutrition au large des cotes de ces trois pays (Islande, Groenland, Iles Feroe). C’est aussi un hommage rendu aux efforts clairvoyants déployés pour l’amélioration de tant de rivières Islandaises. J’ai de réels espoirs que de semblables captures extraordinaires vont également survenir dans les rivières des deux rives de l’Atlantique Nord ».

Jon Olafsson, gestionnaire de la rivière Thvera-Kjarra, affirme que ses clients sont absolument ravis de ce bonus sportif… « Il n’y a rien de supérieur au bon sens pour gérer une rivière »,ajoute t’il, « et nous nous félicitons d’avoir soutenu le NASF depuis tant d’années ».

Bjarni Juliusson, président du Club de pêche de Reykjavik qui contrôle la Nordura, dit également : « C’est la preuve que la seule voie pour que les stocks retrouvent leur abondance historique est d’appliquer la politique du NASF en assurant la protection du saumon pendant tout son cycle de vie, tant en rivière que sur toutes les grandes zones nutritionnelles de l’Atlantique Nord.

Les nouvelles concernant les rivières d’Islande qui n’ont que peu ou pas de stocks naturels viables sont également bonnes. Les captures de la Ranga Est, dont les stocks sont issus de repeuplements, ont atteint 4.150 saumons. Arni Baldursson, président de Laxa-a, société qui commercialise cette rivière et bon nombre d’autres à travers le monde, nous a déclaré : « Les rivières de Laxa-a ont bénéficié de captures formidables. Nous sommes les supporters du NASF, non seulement pour son action de protection des zones nutritionnelles du saumon, mais aussi pour son approche réaliste du soutien des stocks des rivières. »

Le NASF, Fonds pour le Saumon Atlantique, est une coalition de groupes de défenseurs volontaires de l’environnement , qui mettent en commun leurs efforts visant à la restauration totale des stocks de saumon Atlantique sauvage.

Traduction André Dhellemmes

Un commentaire.

  1. congratulations.
    my dream:to come to meet you for fishing.
    I watched you on the french tv fr3 thalassa.

Les commentaires sont fermés.